Covid-19 : point de situation à jour du 20 janvier 2021

Point de situation actualisé en fonction des mesures gouvernementales.

covid19

Dans une allocution prononcée le 14 janvier dernier, le Premier Ministre Jean Castex annonçait l'instauration d'un couvre-feu national élargi de 18h à 6h.

Les mesures en vigueur

Couvre-feu

  • Couvre-feu de 18h à 6h
  • Port du masque obligatoire dans les espaces clos ainsi qu'aux cimetières, parcs et jardins publics ainsi qu'aux abords des établissements scolaires
  • Reprise du marché incluant commerces alimentaires et non-alimentaires
  • Fermeture des équipements culturels comme la Fileuse et le Théâtre du Square, maintien des cours dispensés au Conservatoire à Rayonnement Communal
  • Activités sportives scolaires et extra-scolaires suspendues en intérieur, pour les équipements sportifs municipaux comme les gymnases, stades, piscine Neptunia
  • Les parcs et jardins restent ouverts au public

Le non-respect du couvre-feu induit des sanctions :

  • 1ère infraction: une amende de 135 euros, majorée à 375 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
  • En cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 euros, majorée à 450 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
  • Après 3 infractions en 30 jours : une amende de 3750 euros et une peine de 6 mois d'emprisonnement

Point Commerces (31 janvier 2021)

Depuis le 31 janvier 2021, les centres commerciaux de plus de 20 000 m2 sont fermés à l'exception de leurs commerces alimentaires.

C'est ce que précise un décret publié au Journal officiel le 31 janvier 2021 qui vient modifier celui du 29 octobre 2020.

Point Frontière Franco-belge

 

Nouvelles restrictions :

Depuis le week-end du 30 et 31 janvier, les frontières entre la Belgique et la France sont officiellement fermées. De nouvelles restrictions s’appliquent : pour se rendre en France, il faut présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures, sauf pour les transfrontaliers qui habitent à moins de 30 kilomètres de la frontière. En revanche, pour les Français souhaitant se rendre en Belgique, il faut invoquer un motif impérieux : familial ou professionnel.

Toutes les informations sur le site du gouvernement

Attestations disponibles et téléchargeables en liens utiles.

Commerce : un fonds de rebond mis en place par la MEL

  • Aide couvrant les mois du second confinement :

Septembre à décembre 2020 pour la filière du tourisme, de l’événementiel, de la culture et du sport

Novembre et décembre 2020 pour les aides à l’immobilier, les secteurs de l’agriculture / horticulture et de l’industrie / petite production

  • L’aide à l'immobilier pour les artisans et commerçants de moins de 20 salariés passe de 500 à 1 000 euros. Le plafond est réévalué à 1 500 euros pour les structures portant au moins un équivalent temps plein.
  • Les commerçants artisans propriétaires (ou en cours d'acquisition) de leur local d’exploitation en nom propre, via une SCI ou une société tiers et versant un loyer au titre de la dite location, pourront rentrer dans le périmètre d’éligibilité.
  • Le seuil du chiffre d’affaires des bénéficiaires est relevé à 8 millions d’euros.
  • Les entreprises nouvellement créées, dont la date de création est antérieure au 1 novembre 2020, sont éligibles au dispositif.Ce deuxième fonds de rebond est cumulable avec le premier fonds de rebond.

Le fonds de rebond, c’est quoi ?

Depuis le début de la crise, la MEL a mis en place un fonds de rebond de 20 millions d’euros pour aider les entreprises, artisans et commerçant dans leur reprise d’activités. Ainsi, ce sont près de 4 000 entreprises qui ont été soutenues par la MEL. Elargie en octobre dernier, cette aide se prolongera en 2021.

Qui peut bénéficier des dispositifs ?

  • Artisans et commerçants de moins de 20 salariés, propriétaires ou non : aide à l'immobilier jusqu’à 2 500 euros par mois sur 2 mois.
  • TPE de moins de 20 salariés des secteurs du tourisme, de l’événementiel, de la culture et du sport : aide forfaitaire jusqu’à 4 500 euros par mois sur 4 mois.
  • TPE de moins de 20 salariés des secteurs de l’agriculture, de l’horticulture, de la nature et des animaux : aide forfaitaire jusqu’à 4 500 euros par mois sur 2 mois.
  • TPE et PME (moins de 50 salariés) des secteurs de l’industrie et petite production : une aide forfaitaire jusqu’à 6 000 euros par mois sur 3 mois.

Pour faire une demande : lillemetropole.fr

Plus d’infos : serveco@lillemetropole.fr

Numéro vert : 0 800 711 721

Soutenez vos commerces à Loos

 

A lire aussi
Aide sociale

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) accompagne ceux qui en expriment le besoin.

Santé - Prévention

Le service Santé développe l'éducation et la promotion de la santé en milieu scolaire ou pour tous les publics.

Santé - Prévention

Dans les commerces, les transports, les parcs et au travail, le port du masque est obligatoire pour lutter contre la propagation de l’épidémie en s