Covid-19 : point de situation au 10 janvier 2022

Point de situation actualisé en fonction des mesures gouvernementales.

Covid-19

Les protocoles dans les établissements scolaires vont être simplifiés, a annoncé le Premier ministre Jean Castex le lundi 10 janvier 2022. L’objectif est de laisser au maximum les écoles ouvertes :

  • Lorsqu’un cas positif sera détecté dans une classe, il ne sera plus demander aux parents de venir chercher leur enfant immédiatement, ils pourront attendre la sortie scolaire.
  • Lorsqu’un cas positif sera détecté dans une classe, les enfants pourront recourir à 3 autotests (au lieu d’un test PCR suivi de deux autotests) gratuits.
  • Enfin, il ne sera plus demandé aux parents de produire une attestation après chaque autotest : une unique attestation sera demandée.

Vaccination

  • Le délai de la dose de rappel est ramené à trois mois après la dernière injection ou la dernière infection au Covid-19.
  • Le rappel vaccinal est ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus depuis le 24 décembre 2021.
  • La vaccination est ouverte à tous les enfants de 5-11 ans et requiert l'accord des deux parents.

Isolement

Tests

 

  • Il n’est désormais plus obligatoire de réaliser un test PCR pour confirmer un test antigénique positif.
  • En revanche, un test PCR reste nécessaire après un autotest positif.

« Pass sanitaire »

  • Un projet de loi est en cours d'examen pour transformer le « pass sanitaire » en « pass vaccinal » à compter du 15 janvier. Il vise aussi à durcir les conditions de contrôle et de sanction contre les faux « pass ».

Milieu professionnel

  • Le recours au télétravail est rendu obligatoire pour tous les salariés pour lesquels il est possible, à raison de trois jours minimum par semaine et quatre jours quand cela est possible.
  • Report de toutes les cérémonies de vœux en janvier.
  • Un nouveau protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise a été dévoilé. Consultez le détail des nouvelles règlementations en cliquant ici.

Rassemblements et loisirs (jusqu'au 24 janvier)

  • Les jauges sont rétablies pour les grands événements : 2000 personnes en intérieur, 5000 personnes en extérieur.
  • Les concerts debout sont interdits.
  • Dans les cafés et les bars, la consommation debout est interdite.
  • Les discothèques ont interdiction d’accueillir du public. Cette interdiction s'applique jusqu'à la même date aux activités de danse dans les établissements recevant du public, tels les restaurants ou les bars.

Gestes barrières

  • Le port du masque, déjà obligatoire en intérieur dans tous les établissements recevant du public, est étendu à certains centres-villes.
  • Jusqu’au 23 janvier inclus, le port du masque est obligatoire dès l’âge de 6 ans dans les transports collectifs intérieurs et dans les lieux recevant du public.
  • L’aération fréquente des lieux clos est plus que jamais nécessaire. Il est recommandé d’aérer chaque pièce 10 minutes toutes les heures.

Déplacements

  • Toute personne de 12 ans et plus entrant sur le territoire français doit présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24h ou 48h en fonction du pays de provenance. Seule exception, les personnes présentant un schéma vaccinal complet n’ont pas à présenter de test, lorsqu'elles arrivent d'un État membre de l'Union européenne, d'Andorre, d'Islande, du Liechtenstein, de Monaco, de la Norvège, de Saint-Marin, du Saint-Siège ou de la Suisse.

Outre-mer

  • Un couvre-feu de 21 heures à 5 heures est en vigueur sur l'île de la Réunion jusqu'au dimanche 23 janvier.
  • L’état d’urgence sanitaire a été décrété à la Guadeloupe, en Guyane, à Mayotte, Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

Un numéro vert unique

Le numéro vert 0 800 130 000 est à votre écoute et apporte des réponses à vos questions. Il est anonyme, gratuit depuis tous les téléphones et disponible 7j/7, 24h/24.

Il est accessible à tous : si vous êtes une personne sourde ou malentendante, vous pouvez joindre le numéro vert ici sur l’espace handicap dédié.

Département du Nord

Dans ce contexte de dégradation de la situation sanitaire, le préfet a également prolongé l’arrêté départemental relatif au port du masque pour les personnes de 11 ans et plus jusqu’au 31 janvier 2022 inclus.

Retrouvez juste ici l'arrêté préfectoral du 30 décembre 2021.

A lire aussi
Aide sociale

Situé rue de la Tête de Cheval, le CCAS reçoit entre 1100 et 1400 personnes par mois.

Santé - Prévention

Le service Santé développe l'éducation et la promotion de la santé en milieu scolaire ou pour tous les publics.

Santé - Prévention

Dans les commerces, les transports, les parcs et au travail, le port du masque est obligatoire pour lutter contre la propagation de l’épidémie en s