Covid-19 : point de situation au 19 octobre 2021

Point de situation actualisé en fonction des mesures gouvernementales.

covid19

Pass sanitaire

Depuis le 26 septembre dernier, le département du Nord est passé sous le seuil d’alerte fixé à 50 cas positifs à la Covid-19 pour 100 000 habitants. L’objectif collectif est aujourd’hui de maintenir cette dynamique favorable. La vaccination et le respect des gestes barrières restent essentiels pour lutter efficacement contre l'épidémie de Covid-19 et continuer de voir la situation sanitaire s’améliorer. Dans ce contexte favorable, le préfet du Nord a décidé de supprimer l’obligation de port de masque dans le rayon de 50 mètres :

  • des marchés, braderies, brocantes, vides-greniers et autres ventes au déballage, ainsi qu’à l’intérieur de ceux-ci, qu’ils se tiennent dans des espaces couverts ou en plein-air ;
  • des entrées des centres commerciaux les samedis et dimanches ;
  • des entrées des établissements scolaires et universitaires ;
  •  des entrées des lieux de culte aux jours et heures de la tenue des offices et cérémonies ;
  • des stations et lieux d’arrêt des transports collectifs de voyageurs.

Jusqu’au 15 novembre inclus, le port du masque reste obligatoire pour les personnes de 11 ans et plus : 

  • dans les files d’attente de toute nature ;
  • à l’occasion de tout regroupement de plus de 10 personnes sur la voie publique et les espaces ouverts au public ;
  • dans les zones piétonnes, permanentes ou temporaires, les samedis et jours d’événements particuliers ; 
  • dans les espaces réservés aux spectateurs des enceintes sportives de plein air ; • dans les fêtes foraines. Les plages, parcs et jardins ne sont pas soumis à l’obligation du port du masque.

À compter du 30 septembre 2021, le pass sanitaire sera obligatoire pour les mineurs âgés de 12 à 17 ans.

  • Depuis le 9 août 2021, le pass sanitaire est obligatoire et s’applique pour :
    • les lieux, établissements ou événements, en intérieur ou en extérieur, sans notion de jauge, tels que les cinémas, les musées, les cafés, les restaurants, les hôpitaux, les maisons de retraite, les établissements médico-sociaux (sauf en cas d'urgence) ;
    • Les déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux sont également concernés ;
    • Depuis le 8 septembre, le « pass sanitaire » n'est plus obligatoire dans les centres commerciaux des départements où le taux d’incidence est inférieur à 200 / 100 000 et en décroissance continue depuis au moins 7 jours.
    • les activités de restauration commerciale (bars et restaurants, y compris sur les terrasses), à l’exception de la restauration collective ou de vente à emporter de plats préparés, de la restauration professionnelle routière et ferroviaire, du « room service » des restaurants et bars d’hôtels et de la restauration non commerciale, notamment la distribution gratuite de repas
    • les foires et salons professionnels, et les séminaires professionnels ;
    • les services et établissements de santé, sociaux et médico sociaux, pour les personnes accompagnant ou rendant visite aux personnes accueillies dans ces services et établissements ainsi que pour celles qui y sont accueillies pour des soins programmés. Cette mesure, qui s’applique sous réserve des cas d’urgence, n’a pas pour effet de limiter l’accès aux soins ;
    • les déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux (vols intérieurs, trajets en TGV, Intercités et trains de nuit, cars interrégionaux) ;
    • les grands magasins et centres commerciaux de plus de 20 000 m², sur décision du préfet du département, lorsque leurs caractéristiques et la gravité des risques de contamination le justifient, dans des conditions garantissant l’accès des personnes aux biens et services de première nécessité ainsi qu’aux moyens de transport accessibles dans l’enceinte de ces magasins et centres. 

Vaccination

  • La vaccination est obligatoire pour toutes les personnes au contact des personnes fragiles (soignants, non-soignants, professionnels et bénévoles).
  • La vaccination est ouverte à tous les adultes sans condition et aux adolescents de 12 à 17 ans compris.
  • Une injection de rappel est recommandée pour les personnes de 65 ans et plus ainsi que celles qui présentent des comorbidités à risque de formes graves de Covid-19 (avis de la Haute Autorité de santé).
  • Une campagne de rappel de vaccination est en cours pour les résidents des Ehpad et des unités de soins de longue durée (USLD), les personnes de plus de 80 ans vivant à leur domicile et celles qui présentent un très haut risque de forme grave de Covid-19, ainsi que les personnes immunodéprimées.

Port du masque obligatoire

  • L'obligation du port du masque dans l'espace public prolongée jusqu'au 18 octobre. Ci-joint l'arrêté préfectoral.
  • A partir du lundi 11 octobre, le port du masque n'est plus obligatoire dans les écoles dont le département est passé en dessous du seuil des 50 cas pour 100 000 habitants.

Le non-respect de ces mesures induit des sanctions :

  • 1ère infraction: une amende de 135 euros, majorée à 375 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
  • En cas de récidive dans les 15 jours : une amende de 200 euros, majorée à 450 euros (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention)
  • Après 3 infractions en 30 jours : une amende de 3750 euros et une peine de 6 mois d'emprisonnement

Rentrée scolaire 2021-2022

Consultez ci-dessous la carte de France des différents niveaux de protocole, par département.

 

Travail

Santé et protection des salariés 

L’État accompagne les employeurs, les salariés et leurs représentants sur les modalités d'organisation du travail en période de crise sanitaire.

C'est l’employeur qui est responsable de la sécurité et de la santé de ses salariés. Le ministère du Travail a donc publié :

Culte, mariages

Les lieux de culte sont autorisés à ouvrir et les offices à s’y dérouler sans restriction depuis le 30 juin, mais dans le respect du port du masque et des gestes barrières.

Les mariages civils et religieux peuvent avoir lieu sans restriction. Depuis le 21 juillet, le pass sanitaire est obligatoire dans les lieux de culte uniquement si des concerts ou des spectacles sont organisés en leur sein. L’application du pass pour les mariages et les fêtes privées qui se tiennent dans des ERP (salles des fêtes, châteaux, etc.) interviendra postérieurement à la promulgation du projet de loi, et se fera sous la responsabilité des organisateurs.

Dans les autres cas le pass sanitaire ne sera pas demandé, mais les cérémonies devront se dérouler dans le respect des gestes barrières et de port du masque.

Un numéro vert unique

Le numéro vert 0 800 130 000 est à votre écoute et apporte des réponses à vos questions. Il est anonyme, gratuit depuis tous les téléphones et disponible 7j/7, 24h/24.

Il est accessible à tous : si vous êtes une personne sourde ou malentendante, vous pouvez joindre le numéro vert ici sur l’espace handicap dédié.

A lire aussi
Aide sociale

Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) accompagne ceux qui en expriment le besoin.

Santé - Prévention

Le service Santé développe l'éducation et la promotion de la santé en milieu scolaire ou pour tous les publics.

Santé - Prévention

Dans les commerces, les transports, les parcs et au travail, le port du masque est obligatoire pour lutter contre la propagation de l’épidémie en s